Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

L’actualité immobilière selon BienEstimer®

La maison de demain sera écologique, mobile ou ultra-connectée

C0a946e90b373bfa9c6a8650714ebf02099f4c28

Depuis plusieurs années, la tendance écologique influence le secteur immobilier. Matériaux recyclés ou recyclables, autonomie énergétique, technologies modernes... L'objectif est de faire de la maison de demain un lieu durable, respectueux de l'environnement, sans pour autant négliger le confort de vie.

Dans l'article qui suit, plusieurs types de maison du futur sont à découvrir : la maison vague, la maison de Hobbit, la roulotte à étage et la Jewelbow. Actuellement habitées, ces maisons ont leurs propres spécificités : écologique, mobile ou ultra-connectée. Un critère est commun à ces reconstructions : elles sont durables.

 

Des maisons écologiques

Issue de l’expertise des constructions industrielles et agricoles, la maison vague trouve sa place naturellement dans le paysage de Sillery (près de Reims). Réalisée dans le cadre du programme Maisons 2020 et imaginée par l'architecte-designer Patrick Nadeau, cette maison écolo à l'architecture bioclimatique est entièrement végétalisée.

Projet de maison écologique à Reims

Crédits images et photos : Patrick Nadeau

Elle offre 95m² habitables, respectivement répartis sur deux niveaux. Une grande pièce à vivre, une salle à manger avec cuisine et une salle de bain composent le rez-de-chaussée tandis que l’étage possède deux chambres, une pièce d’eau et une petite mezzanine.

Et rien n’a été laissé au hasard dans sa conception, avec une orientation plein sud, son volume ramassé et son exploitation maximum des apports solaires. Les matériaux ont aussi été soigneusement choisis : bois naturel, vitrage transparent, isolation végétale…

La maison vague a pour avantage d’avoir, grâce à une technique d’isolation particulière et à sa végétalisation extérieure, une régulation autonome et passive de la température. Un poêle à bois permet en outre de chauffer l’ensemble pour les périodes plus fraîches.

 

Dans la même veine, un britannique a construit avec l’aide de sa famille une véritable maison de Hobbit. Pour un budget de moins de 4000 euros, il a pu réaliser une habitation écologique et autosuffisante. En effet, la maison est construite avec des matériaux naturels, tel que la chaux, la paille et le bois. Elle est chauffée via un poêle à bois et l'énergie est fournie par des panneaux photovoltaïques

Un britannique construit une maison autosuffisante à base de matériaux naturels

Crédits images et photos : simondale.net

 

Et pouquoi pas une maison roulante ?

Outre les questions d'écologie, de matériaux d'isolation, de dépenses énergétiques, la mobilité est devenu un enjeu majeur pour les jeunes actifs. Dès lors, comment investir dans un logement à la fois éco-responsable et mobile ?

Entre voyager ou s'installer, Justin et Jola Siezen, un jeune couple Néozélandais, ont fait leur choix en convertissant un camion en maison roulante. Suffisamment spacieuse avec deux étages pour accueillir toute la famille, on y trouve une cuisine avec une salle à manger qui s’ouvre sur l’extérieur, deux chambres et une terrasse. Truffée d’astuces de rangement et d’aménagement, chaque pièce regorge de surprises qui font de cette habitation une merveille d’ingénierie.

Réalisée avec des matériaux recyclables, cette maison dépliable qui ressemble à un château est entièrement conçue dans un objectif durable. L’électricité est fournie par des panneaux photovoltaïques et la maison dispose d’un poêle à bois ainsi que d’un chauffage au gaz en cas de basse température.

Un camion dépliable se transforme en maison mobile autosuffisante

 

Jewelbow, la maison ultra-connectée

Qui dit maison de demain dit aussi maison connectée. C’est en Suisse que se trouve la maison la plus connectée et la plus écolo d’Europe. Ayant remporté le prix CEDIA 2015, le concept Jewelbow - réalisé par la société Defi Technique SA – conjugue écologie et technologie moderne pour créer la smarthome de demain.

Equipée de panneaux solaires rotatifs, la maison produit toute l’énergie dont elle a besoin  de manière autonome. Le surplus peut même être stocké ou renvoyé vers le réseau électrique. L’isolation végétale permet une thermorégulation tout au long de l’année. Sur ce point, il faut noter que la maison dispose d’une cuve souterraine de 50 mètres cubes pour récupérer l’eau de pluie, destinée à la végétation. Le système d’irrigation est également autonome, grâce à des capteurs d’humidité qui gèrent l’arrosage.

La smarthome utilise une domotique de pointe. Éclairage, chauffage et accès pilotés à distance avec un smartphone. La maison, qui ne possède plus de clé, possède un portail qui laisse entrer seulement les propriétaires et leurs invités.

En matière de sécurité, la smarthome n’est pas en reste non plus. Un « panicmode » permet de verrouiller la maison et de couper toutes les communications rentrantes. À utiliser donc avec parcimonie pour ne pas passer la nuit dehors !

Le projet Jewelbow, une maison ultra-connectée, écologique et autosuffisante

 

L'ensemble des constructions présentées ont fait l'objet d'importantes recherches et mobilisé de nombreux experts dans des domaines variés. Aujourd’hui, une maison comme la Jewelbow représente 350 000 euros d’investissement, ce qui n'est certainement pas à la portée de tous. La maison vague quant à elle est destinée à des revenus plus modeste avec un coût estimé d'environ 250 000 euros. En attendant que ces prototypes se généralisent, d'autres alternatives plus économiques basées sur des préfabriqués et des pièces modulables commencent à voir le jour.

 

Sources : ParisMatch, architecture-urbanisme.fr

Retour aux actualités