Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

L’actualité immobilière selon BienEstimer®

Un américain à la rescousse du patrimoine français

F23db99195e1b2adcf03205259c6c4c7efc2bc90

Le patrimoine français a toujours fait forte impression, et une fois n’est pas coutume, on le lui rend bien. Grâce au legs de Gordon Shroeder, architecte américain, 6 édifices français, dont l'Abbaye de Vaucelles, vont être restaurés et aménagés afin de rester accessible au public.

 

Une passion pour l’architecture française

Gordon Shroeder, architecte américain et passionné par l’architecture française, a décidé de léguer sa fortune à six édifices français pour qu’ils puissent être restaurés. Décédé en 2014 à l’âge de 86 ans, l’homme était venu à plusieurs reprises en France pour s’inspirer des constructions et de l’architecture de bâtisses traditionnelles. Il s’était notamment rendu à Vaucelles il y a une vingtaine d’années.

 

 

Un sauvetage inespéré pour l’Abbaye de Vaucelles

L’Abbaye de Vaucelles, dans le Nord, est entretenue par l’association des amis de l’abbaye. En quête de ressources financières pour entreprendre des travaux de mise aux normes et de mise à niveau afin d’ouvrir l’édifice au public, l’association n’avait jusqu’à présent trouvé aucun mécène.

C’est finalement la part la plus conséquente de la donation de Gordon Shroeder, estimée à environ 110 000€, que recevra l’édifice. Une très bonne nouvelle pour l’association des amis de l’abbaye, qui pensait devoir fermer le lieu au public. Des travaux de réhabilitation et de restauration vont pouvoir être entrepris, notamment autour des fenêtres. Créé en 1132 par Saint-Bernard, l’Abbaye de Vaucelles fut érigée sur le domaine de Ligescourt. Classé monument historique, ce monument est l’un des plus prestigieux du Nord de la France.

 

Une nouvelle vie pour 5 châteaux

Le château d’Olhain

Parmi les autres édifices qui bénéficieront d’un don, figure le château d’Olhain – également situé dans le Pas-de-calais – et qui avait laissé un souvenir marquant à l'architecte américain. Ce château est à l’origine une forteresse datant du XIIème siècle. Il est inscrit en tant que monument historique du patrimoine français depuis 1989. Le château est aujourd’hui ouvert au public durant la saison estivale pour pouvoir profiter des visites.

 

Château d'Ohlain, édifice du patrimoine francais

 

Le château d'Arlempdes

Le château d'Arlempdes surplombe la Loire. Seule la petite chapelle romane est aujourd’hui encore dressée sur ce rocher, en mémoire du premier château de la Loire (du XIIème au XIVème siècle). Néanmoins, il est possible de se rendre sur place durant la saison estivale afin de visiter les lieux.

 

Le château de Sarzay

Bâti vers le milieu du XIVème siècle par le seigneur Matthieu, le château de Sarzay conserve encore toute sa majesté. Réaménagé en gite et chambre d’hôte, il est désormais possible d'y séjourner.

 

Le château de Bosmelet

Le château de Bosmelet, situé en Normandie et datant du XVIIème siècle, a été racheté par un artiste polygraphe du nom d'Alain Germain. Celui-ci a pour ambition de faire de la demeure un lieu culturel d’exposition d’œuvres d’art.

 

Château de Bosmelet, monument d'architecture du patrimoine francais

 

Les jardins du château de Saint-Denis-sur-Loire

Enfin, les jardins du château de Saint-Denis-sur-Loire dans le Loir-et-Cher, domaine thermal, inscrit par ailleurs au patrimoine mondial de l’UNESCO, bénéficieront également de ce legs.

Outre la donation à l’Abbaye de Vaucelles qui s’élève à 110 000 euros, chacun des édifices devrait recevoir environ 25 000 euros pour pouvoir mettre en oeuvre des projets de rénovation ou de mise aux normes.

 

Source : Le Figaro

Retour aux actualités