Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

L’actualité immobilière selon BienEstimer®

Connexion Internet : le nouveau critère pour choisir un logement

Db556addb8989e5e32c665dc1b3076f7caa5a8bb

La performance de la connexion Internet est un critère de plus en plus plébiscité par les acquéreurs dans le cadre d'un achat immobilier. Décryptage d’un atout qui peut faire la différence et qui peut être vérifié grâce au Diagnostic de Performance Numérique (DPN).

 

Être connecté, pourquoi ?

Dans le choix d’un logement, la qualité de la connexion Internet s’avère être un critère déterminant. En effet, aujourd’hui 8 français sur 10 s'en préoccupent et souhaitent plus d’informations sur les performances de leur future ligne Internet avant de finaliser leur décision d'achat. Cela s'explique par l’essor du numérique dans la vie quotidienne, le développement de contenus et de services ainsi que le télétravail qui obligent les ménages à mieux s’équiper.

De plus en plus de professionnels de l'immobilier rencontrent des acquéreurs refusant un bien immobilier – remplissant pourtant tous leurs critères – justement à cause d’une connexion Internet insuffisante ou inadaptée à leurs besoins.

 

Selon un sondage réalisé par OpinionWay pour le groupe Ariase, 79% des Français prennent en compte le critère de la qualité de connexion dans le choix de leur futur logement. Une importance à mettre en contraste avec les données suivantes : sur plus de 27 millions d’abonnements Internet, on compte seulement 4,5 millions d’abonnements très haut débit (type fibre) soit un peu plus de 16%.

 

Une connexion satisfaisante mais parfois problématique

Lorsqu’on interroge les personnes, 81% sont satisfaites de la qualité de leur connexion Internet de leur domicile. Pourtant, en parallèle de cette satisfaction, 90% des personnes interrogées ont rencontré des problèmes avec leur accès Internet : des lentences ou des coupures, des contenus audio ou vidéo dégradés, ainsi qu’une mauvaise réception des chaînes de télévision.

Les problèmes sont plus fréquents en zone rurale, 26% contre seulement 13% à 15% en milieu urbain (ville supèrieure à 100 000 habitants). Un service donc pas toujours efficace pour les particuliers.

Ce qui explique que les futurs acquéreurs demandent de plus en plus à être mieux informés sur la question de la qualité de la connexion Internet de leur future habitation. Et pour répondre à cette demande il existe un outil peu connu et peu utilisé : le Diagnostic de Performance Numérique (DPN).

 

Le DPN, diagnostic de perforamnce numérique pour la qualité de la connexion internet

 

Lumière sur le Diagnostic de Performance Numérique (DPN)

Connu aussi sous le nom de « diagnostic Internet », le DPN répond à un besoin de plus en plus présent chez les locataires et acquéreurs immobiliers. En effet, même si financièrement ce diagnostic n'impacte pas le prix de vente, il est un critère de plus en plus important et fortement demandé car que ce soit pour travailler ou pour les loisirs, les français souhaitent être informés en détail des possibilités technologiques que leur offre leur nouveau logement.

 

Le DPN a plusieurs objectifs :

  • Vérifier la capacité du bien immobilier à recevoir Internet
  • Vérifier les types de connexion disponibles auprès des différents fournisseurs d’accès Internet
  • Établir la vitesse maximale de connexion en fonction de l’existant et du réalisable

En conséquence, le bilan présenté permet aux futurs acquéreurs d’anticiper de possibles changements d’opérateur pour garder ou améliorer l’offre dont ils bénéficient actuellement.

Le DPN n’a pour ainsi dire pas de validité dans le temps. N’étant pas obligatoire, il est réalisé ponctuellement et dans la plupart des cas, à la demande des acquéreurs. De plus, l'évolution constante des infrastructures réseaux modifient régulièrement les capacités de connexion Internet des habitations. Une raison pour relancer ce diagnostic aussi régulièrement que souhaité.

 

Comme la plupart des diagnostics, le DPN peut être proposé à des prix variables. Il est facilement négociable lorsque le bien fait l’objet d’autres diagnostics. Même si il est majoritairement offert, il est préférable de s’assurer que le diagnostiqueur le réalise gracieusement.

 

Sources : Lefigaro.fr, Viadiagnostic.fr

Retour aux actualités